in

Vérifications d’antécédents – ce que les employeurs recherchent

Vous commencez un nouvel emploi en 2021? Vous devez être prêt à ce que vos antécédents personnels soient vérifiés au cours du processus d’embauche. La majorité des entreprises procèdent régulièrement à la vérification des antécédents des candidats avant de leur faire une offre d’emploi officielle.

Lorsqu’un candidat se fait dire qu’il va y avoir une « vérification des antécédents », il suppose souvent que cela signifie que l’employeur appellera ses références et vérifiera peut-être s’il a un casier judiciaire ou non.

Il existe en fait un certain nombre d’autres éléments d’information qui peuvent être vérifiés lors d’une vérification des antécédents. Voici ce que les employeurs vont examiner avant de prendre la décision de vous embaucher.

Votre numéro d’assurance sociale (NAS). Cet élément d’information confirme que votre identité et que vous êtes légalement autorisé à travailler au Canada.

Vos antécédents professionnels. Les candidats mentent souvent en ce qui concerne leur expérience de travail. Les employeurs prendront contact avec vos anciens employeurs pour confirmer votre titre de poste, les dates de début et de fin de votre emploi, ce dont vous étiez responsable et votre rendement au travail.

Il s’agira davantage de détails techniques sur vos antécédents professionnels que de l’opinion de l’employeur lui-même sur sa collaboration avec vous. Cette perspective plus personnelle proviendra probablement de vos références professionnelles. (Soit dit en passant, assurez-vous de les choisir judicieusement. Une étude récente a révélé qu’un tiers des candidats sont rejetés en raison de leurs références).

Votre formation. Les collèges et les universités attesteront de vos études et de votre réussite ou non aux titres ou diplômes que vous avez revendiqués, ainsi que de vos années d’études. L’un des mensonges les plus courants consiste pour les candidats à énumérer les programmes qu’ils ont étudiés, mais pour lesquels ils n’ont pas obtenu de diplôme.

Votre dossier de conduite. Si vous postulez à un emploi qui exige la conduite d’un véhicule ou le transport de passagers, les employeurs s’assureront que vous possédez toutes les classes de permis de conduire valides requises et que votre dossier de conduite est vierge.

Votre historique de crédit. Les employeurs voudront peut-être savoir si vous avez des problèmes financiers qui pourraient faire de vous une embauche à risque. Ils peuvent confirmer que vous avez un dossier de crédit positif et que vous avez ou non déclaré faillite dans le passé.

Une vérification de votre casier judiciaire. Pour certaines fonctions, les employeurs peuvent également contacter les services de police afin de déterminer si vous avez été condamné pour un crime.

La majorité des employeurs déclarent également qu’ils effectuent des recherches sur Google pour trouver des articles, des blogues et des sites web, et qu’ils vérifient également les médias sociaux. Ils cherchent notamment à savoir si les informations que vous avez communiquées en ligne correspondent à la chronologie et aux détails de votre CV.

L’honnêteté est importante. Les candidats qui sont pris à exagérer leurs études ou à falsifier leurs antécédents professionnels sont immédiatement rejetés. Les employeurs ne voudront pas entamer une relation professionnelle avec une personne en qui ils ne peuvent pas avoir confiance. Vous aurez beaucoup plus de succès à tirer le meilleur parti de vos qualifications et à vendre vos capacités réelles qu’à essayer de vous en tirer en mentant. Tenez-vous en aux faits.

qualities of people who get hired for good jobs

8 qualités communes à ceux qui obtiennent de bons emplois

Les meilleures villes du Canada pour trouver un emploi en ce moment