in

Questions d’entrevue les plus fréquentes

Image of business partners discussing documents and ideas at meeting

Bien que chaque entrevue d’emploi soit différente et qu’elle contiendra presque certainement des questions pointues sur le poste que vous convoitez, il y a de ces questions classiques que les employeurs aiment poser pour lancer la conversation. Voici quelques-unes des questions que vous êtes susceptible d’entendre – ainsi que la meilleure façon d’y répondre.  

La plupart des entretiens débuteront avec une question ouverte du type :

Parlez-moi un peu de vous ?

Évitez les banalités. Ne parlez pas de vos goûts et aversions, de vos passe-temps ou de vos animaux de compagnie. Profitez plutôt de l’occasion pour vous vendre. Faites un bref survol de votre carrière et expliquez en quoi vos réalisations font de vous un excellent candidat pour le poste à pourvoir.

Quelle est votre plus grande faiblesse selon vous ?

Cette question rend tous les candidats mal à l’aise. Vous voulez vendre votre candidature alors, naturellement, vous ne voulez pas parler de vos points faibles. Pourtant, c’est bien le but de la question. Les employeurs veulent voir comment vous réagissez à ce type de question malaisante et dans quelle mesure vous savez composer avec des situations stressantes. Parce que dans le cadre de votre travail, il y aura assurément des situations stressantes.

Pensez à une compétence qui n’est pas vitale pour le travail que vous interviewez. Expliquez comment vous avez pris conscience que vous y êtes un peu plus faible et dites ce que vous avez mis en œuvre pour vous améliorer. Cela démontrera à l’employeur que vous êtes consciencieux et prêt à apprendre.

Voici un exemple :

Je suis très à l’aise pour parler en public, mais mon employeur précédent voulait que toutes les présentations soient accompagnées de diapositives PowerPoint. J’ai eu du mal à créer des diapositives convaincantes. Alors, j’ai pris un cours sur PowerPoint et j’ai beaucoup amélioré la qualité de mes présentations.

Pourquoi devrais-je vous embaucher ?

Cette question est un cadeau que l’employeur vous fait. C’est l’occasion rêvée de vous vendre. Décrivez les compétences ou les réalisations qui illustrent comment vous vous démarquez des autres candidats potentiels. N’hésitez pas à souligner vos réalisations au cours d’un entretien d’embauche. Évitez seulement de paraître trop vantard.

Où vous voyez-vous dans cinq ans ?

Expliquez comment ce rôle s’inscrit dans vos objectifs de carrière. Si vous croyez qu’il s’agit d’une excellente occasion professionnelle pour vous, vous serez motivé et vous voudrez y exceller, ce qui profitera autant à l’entreprise qu’à vous.  Les employeurs ne veulent pas perdre leur temps avec quelqu’un qui partira probablement dès qu’une occasion de carrière plus pertinente se présentera.

Pourquoi voulez-vous cet emploi ?

Bien sûr, vous voulez l’emploi parce que vous avez besoin d’un revenu et parce que la recherche d’emploi, ce n’est pas l’activité la plus amusante qui soit. Vous voulez mettre fin à vos recherches le plus tôt possible. Mais ce n’est pas ainsi qu’il faut répondre à la question. Comme dans le cas de la question des « cinq ans », vous voulez répondre de façon à montrer en quoi l’emploi correspond à vos objectifs de votre carrière. C’est aussi l’occasion de flatter l’employeur. Montrez-lui que vous avez fait vos devoirs et que vous avez fait des recherches sur l’entreprise. Dites-lui ce que vous aimez de l’entreprise et de sa culture et expliquez-lui pourquoi vous êtes enthousiaste à l’idée d’en faire partie.

Avez-vous des questions à me poser ?

Ce n’est pas le moment idéal pour poser des questions sur la rémunération et les avantages sociaux. Bien sûr, vous voulez en savoir plus à ce sujet, mais de toute manière, l’employeur partagera ces renseignements une fois qu’il vous fera une offre en bonne et due forme. Pendant l’entretien d’embauche initial, tout ce que vous dites doit avoir pour but de convaincre l’employeur de vous embaucher – y compris les questions que vous posez.

Posez des questions intelligentes qui montrent que vous avez une connaissance de l’industrie et que vous pensez déjà à la façon dont vous pourrez y contribuer. Vous voulez que l’entretien soit un dialogue entre professionnels, et non un interrogatoire. Assurez-vous que la conversation tourne autour de l’industrie et du travail. Vous serez ainsi un candidat plus mémorable.

Posez des questions sur les défis propres à l’emploi, aux tendances de l’industrie, ou toute autre question qui montre que vous avez fait vos devoirs. Vous pouvez également demander quelles sont les prochaines étapes du processus d’embauche.

Mais quoique vous fassiez, ne dites surtout pas : « Non, je n’ai aucune question ». Cela vous ferait paraître désintéressé.

La plupart des questions d’entrevue – autres que celles concernant les compétences nécessaires pour le rôle – sont conçues pour déterminer l’enthousiasme que vous portez pour le travail et pour voir si vous correspondez aux besoins et à la culture de l’entreprise. Soyez vous-même et soyez amical, mais gardez à l’esprit ce que votre interviewer cherche réellement à savoir lorsque vous formulez vos réponses à ses questions.

Une présence en ligne peut aider

Les dix industries les plus payantes pour les travailleurs non diplômés