Les compétences dont vous aurez besoin pour décrocher un emploi en 2030

Si vous voulez être employable dans 13 ans, c.-à-d. en 2030, vous avez avantage à développer vos compétences non techniques.

Au cours de la prochaine décennie, de nombreux changements majeurs auront lieu en matière d’économie et d’emploi, et ces changements auront des répercussions sur la manière dont nous gagnerons notre vie.

Nous savons tous que la tendance est à l’automatisation des emplois. Une fois que les robots auront pris bon nombre de nos emplois, nous devrons nous adapter et faire autre chose. Les tâches faciles à automatiser sont généralement celles qui nécessitent peu ou pas de contact humain. Par exemple, les tâches manuelles sont plus faciles à automatiser que d’autres tâches qui nécessitent de l’empathie et de la perspicacité.

Cela signifie que les compétences dont nous aurons besoin pour réussir seront probablement des compétences non techniques. C’est du moins la conclusion d’une nouvelle étude réalisée par la fondation britannique Nesta et la Oxford Martin School sur l’emploi et les compétences d’avenir. Les chercheurs se sont penchés sur les emplois les plus susceptibles d’être automatisés (comme les garnisseurs de tablettes et les conducteurs de camions-remorques) ainsi que les emplois offrant les meilleures perspectives d’avenir (comme les enseignants et les infirmiers). Ensuite, ils ont examiné les compétences les plus courantes chez ces derniers.

La bonne nouvelle, c’est que les chercheurs croient que les prédictions d’une révolution robotique sont grandement exagérées, et que seule une occupation sur cinq est susceptible de connaître des coupures. La moins bonne nouvelle, c’est qu’une seule occupation sur dix est susceptible de croître, et que sept personnes sur dix occupent actuellement un emploi pour lequel il est difficile de prédire l’avenir.

Il convient également de noter que la technologie n’est pas le seul facteur déterminant derrière ces changements. D’autres facteurs entrent en jeu, notamment la durabilité, l’urbanisation et les changements démographiques.

Cela dit, les cinq meilleures compétences d’avenir sont les suivantes :

Jugement et prise de décision : Être en mesure d’évaluer les pours et les contres de plusieurs actions potentielles pour ensuite choisir la plus appropriée d’entre elles.

Idéation : La capacité de proposer un certain nombre d’idées sur un sujet (le nombre d’idées est important, et non leur qualité, leur exactitude ou leur créativité).

Apprentissage actif : Sélection et utilisation de méthodes et de procédures de formation / d’enseignement adaptées à la situation, lors de l’apprentissage ou de l’enseignement de nouvelles choses.

Stratégies d’apprentissage : Comprendre les nouvelles informations reçues et être en mesure de les intégrer à un processus de résolution de problèmes ou de prise de décision.

Originalité : Capacité d’avoir des idées inusitées sur un sujet ou une situation donnée, ou de développer des moyens créatifs pour résoudre un problème.

Cela a bien du sens. Les capacités d’apprentissage, d’adaptation et de résolution de problèmes seront toujours précieuses. Elles sont déjà précieuses à l’heure actuelle – plus de la moitié des gestionnaires d’embauche disent qu’il leur est difficile de trouver des gens avec les compétences non techniques dont ils ont besoin. Et les différentes prédictions semblent s’entendre pour dire que les robots vont prendre en charge des tâches manuelles comme le stockage et même la chirurgie. Bien sûr, nous ne pouvons pas savoir avec certitude comment cela va se passer. Un robot peut effectuer des microchirurgies complexes, mais il ne sera pas nécessairement en mesure de poser un diagnostic ou de prendre des décisions de manière fiable.

Nous aurons toujours besoin de compétences techniques. La notion selon laquelle tout ce dont nous aurons besoin pour aller de l’avant dans l’avenir est un esprit fonceur et une attitude positive est plutôt naïve. Nous ne savons tout simplement pas quelles sont les compétences techniques dont nous aurons besoin. La programmation et l’analyse de données figureront probablement parmi ces compétences essentielles, mais difficile de dire quel type de programmation sera en vogue dans 13 ans.

Au final, l’étude frappe dans le mille. La meilleure chose que vous pouvez faire pour préparer l’avenir – et préparer vos enfants pour l’avenir – est de développer les compétences générales mentionnées plus tôt. Parce que l’apprentissage actif et l’idéation sont précisément les compétences générales dont vous aurez besoin pour acquérir les compétences techniques de l’avenir, quelles qu’elles soient.

Trouvez un travail que vous aimez

Vous cherchez un meilleur travail?

Explorez les offres d'emploi, créez des alertes, enregistrez des CV et bien plus encore sur CareerBeacon.

Tu pourrais aussi aimer: