La semaine dernière, Statistique Canada a publié des données sur le marché de l’emploi pour les diplômés des collèges et universités, pour les promotions de 2010 à 2017. Cette publication révèle le revenu d’emploi médian des diplômés selon le diplôme qu’ils ont obtenu et le domaine d’études qu’ils ont choisi.

Alors, qui a gagné le gros lot ? Quels sont les diplômes qui ont tendance à rapporter gros en termes de rémunération sur le marché du travail ?

Le rapport est en fait beaucoup plus complet puisqu’il contient des informations sur l’âge, le sexe et la région des étudiants, entre autres. Toutefois, dans le cadre de cet article, nous allons nous concentrer sur la réponse à ces questions : les diplômes universitaires de premier cycle qui offrent les salaires les plus élevés.

Comme nous l’avons vu dans d’autres études récentes sur les emplois très rémunérateurs et très demandés, les personnes qui gagnent le mieux leur vie sont généralement dans les domaines des mathématiques, de la technologie et de l’ingénierie.

Les diplômés en commerce, en administration et en soins de santé s’en sortent également plutôt bien en termes de revenus d’emploi après l’obtention du diplôme.

À l’autre bout du spectre, les diplômés universitaires les moins bien rémunérés ont étudié dans les domaines des arts visuels et du spectacle et des sciences humaines.

Revenu d’emploi des diplômés universitaires au Canada, par domaine d’études

À quelques exceptions près, le revenu médian des diplômés de tous ces domaines d’études est proche ou supérieur au salaire médian national canadien, qui est actuellement de 58 916 $.

Vous pouvez utiliser l’outil “Analyse de tendances” du gouvernement du Canada pour consulter les dernières données sur les salaires par région.

Lisez le rapport complet de Statistique Canada.