in ,

Ce qu’il ne faut pas dire lors d’un entretien d’embauche

Vous voulez impressionner le responsable de l’embauche et obtenir une offre? Voici ce qu’il ne faut pas dire lors de l’entretien d’embauche.

Votre objectif est d’impressionner le responsable du recrutement et de lui montrer que vous êtes la meilleure personne pour le poste. Vous voulez qu’il réalise vous êtes supérieurs aux autres candidats et qu’il serait fou d’embaucher quelqu’un d’autre que vous.

Pour y parvenir, il y a certaines choses que vous devez éviter de dire. En voici dix.

« Que fait cette entreprise ? » Faites vos recherches avant d’arriver. Ne vous présentez pas sans connaître la mission ou les produits/services de l’entreprise et, dans la mesure possible, le parcours professionnel du responsable de l’embauche.

« Mon ancien patron était un idiot. » Ne dites jamais de bêtises sur personne, surtout pas sur votre ancien patron, même si c’est vrai. Cela vous donnera une mauvaise image et n’impressionnera personne.

« Combien ce travail paie-t-il ? » Aussi contre-intuitif que soit le fait de ne pas pouvoir demander combien un travail paie, ne le faites pas. Cette question risque de rebuter l’employeur. Il s’attend à ce que vous fassiez semblant d’être fabuleusement riche et indépendant et que vous ne cherchiez un emploi que parce que vous souhaitez apporter de la valeur à son entreprise, et non parce que vous avez besoin de faire l’épicerie.

« J’ai besoin de cet emploi. » Bien sûr que vous avez besoin d’un emploi, mais voir ci-dessus. Dites que vous voulez l’emploi et que vous voulez vraiment travailler pour cette entreprise parce que vous aimez ses produits, sa mission et ses valeurs. Mais ne dites pas que vous avez besoin de cet emploi. Cela semble trop désespéré et personne ne veut embaucher quelqu’un de désespéré.

« Ma plus grande faiblesse est que je suis perfectionniste et que je travaille trop dur ». Je connais des gens qui ont utilisé ce cliché et qui ont trouvé du travail, alors peut-être que vous pouvez vous en sortir. Mais la plupart des responsables du recrutement expérimentés verront clair dans cette réponse absurde à une question d’entretien courante. Trouvez autre chose à dire.

« Je suis un joueur d’équipe orienté vers les détails et les résultats. » Ces termes sont surutilisés et ne veulent pas dire grand chose. Même si vous êtes tout cela, vous donnerez l’impression à l’employeur de dire ce que vous pensez qu’il veut entendre. Trouvez d’autres façons de dire ces choses et de les démontrer par des réalisations passées.

« Non. Je n’ai pas de questions à vous poser. » Ne dites jamais cela. L’interviewer va vous demander si vous avez des questions et vous devrez en poser. Si vous n’en posez pas, vous donnerez l’impression que vous n’êtes pas enthousiaste ou curieux à propos du poste. Préparez-les à l’avance et essayez de poser des questions qui vous donnent l’air motivé et réfléchi.

« Juste une seconde, je dois répondre à ce texto. » J’ai lu une fois une étude dont les conclusions suggéraient qu’un tiers des milléniaux pensent qu’il n’y a pas de problème à envoyer des textos pendant un entretien d’embauche. Et cet article confirme qu’il y a des gens qui le font. Ne le faites pas. Vous n’obtiendrez pas le poste et vous aurez l’air d’un idiot.

« Cet emploi paraîtrait très bien dans mon CV. » Si vous cherchez un emploi qui servira de tremplin à votre carrière, n’en parlez pas à l’employeur. Celui-ci pensera que vous démissionnerez dès qu’une meilleure opportunité se présentera, ce qui est peut-être le cas; quoi qu’il en soit, gardez cela pour vous.

« Je suis le meilleur candidat pour ce poste ». Cela semble être une chose intelligente à dire en apparence, mais en réalité, elle vous fait paraître arrogant. Vous ne savez pas réellement que vous êtes la meilleure personne pour ce poste. Vous n’avez pas rencontré vos concurrents et vous n’êtes peut-être pas aussi bon que vous le pensez. Faites tout votre possible pour le démontrer, mais ne vous contentez pas de le dire. Espérons que l’employeur le constatera par lui-même.

Vous aimez travailler à domicile? Cela pourrait ne pas durer

Comment faire progresser votre carrière en 2021