Ces comportements qui vous nuisent au travail

Nous connaissons tous quelqu’un qui est difficile au travail, quelqu’un qui limite ses chances de réussir par ses comportements malheureux. Pire encore, cette personne n’est généralement pas consciente du fait que ses collègues ne l’aiment pas et qu’ils seraient plutôt indifférents si elle devait un jour être congédiée.

Vous avez un nom en tête, n’est-ce pas? Ou alors… c’est vous, cette personne désagréable?

Oups! Il n’est peut-être pas trop tard pour corriger le tir.

Voici huit comportements qui vous empêchent d’aller de l’avant au travail.

Se plaindre. Le plaignard a toujours trop chaud ou trop froid ou il trouve qu’il y a trop ou pas assez de bruit. Il se plaint de sa charge de travail, de ses collègues et de son patron. Ce comportement crée une atmosphère négative qui vous rend désagréable – et les gens désagréables sont moins susceptibles de progresser dans leur carrière. Cela dit, je comprends ces personnes. J’aime me plaindre, je l’avoue. Mais sachez que les autres sont contrariés par votre attitude. Le plaignard doit apprendre à se relever les manches, à sourire et à se concentrer davantage sur ses tâches.

Ne faire que le strict minimum. Dernier arrivé et premier à quitter à la fin de la journée. C’est son style. Bien sûr, il fait (probablement) son travail… mais pas plus. Les gens qui réussissent dans la vie prennent toujours des responsabilité supplémentaires; ils trouvent de nouvelles façons d’ajouter de la valeur et de faire avancer les choses. C’est ce qui les distingue. Sachez qu’aller au-delà des attentes est bien plus satisfaisant que vous ne l’imaginez. Si vous avez tendance à ne faire que le minimum, essayez de chercher des façons d’en faire plus. Vous pourriez y prendre goût.

Prendre tout le crédit. J’ai travaillé avec ce type de personne dans le passé, et leur attitude me rendait folle. Vous ne pouvez rien faire à ce sujet car, une fois que quelqu’un s’est attribué le crédit pour votre travail, il n’y a aucun moyen de remettre les pendules à l’heure sans paraître immature. Si vous êtes le type à prendre le crédit pour le travail des autres, je vous garantis que vos collègues bouillent à l’intérieur et qu’ils trouveront le moyen d’égaliser le score. Et au final, le patron finira probablement par se rendre compte de votre mauvaise habitude.

Manquer de débrouillardise. Ces personnes dérangent toujours les autres avec leurs questions inutiles ou encore ils tentent de déléguer des tâches qu’ils pourraient facilement accomplir s’ils se donnaient la peine d’apprendre. Les personnes qui réussissent sont débrouillardes et autonomes. Les gens ont leur propre travail à faire. Ne leur demandez pas de faire aussi le vôtre.

Être ingrat. La gratitude revêt une grande importance dans le monde du travail, et des lacunes à ce niveau ne passent pas inaperçues. Les gens qui réussissent sont généreux avec leurs « merci » et ils ne prennent jamais pour acquis l’aide ou la générosité de quelqu’un, même pour les plus petites choses. Un « merci » va beaucoup plus loin et est beaucoup plus apprécié que vous ne le croyez.

Mal choisir ses combats. Nos collègues et nous ne sommes pas toujours sur la même longueur d’onde; par contre, ce type de personne est prêt à aller au combat pour un tout et pour un rien. Personne ne veut de cette personne dans son équipe. Avant d’instiguer une altercation avec vos collègues, demandez-vous ce que vous avez à perdre en lâchant prise. Dans bien des cas, la réponse sera « probablement rien du tout ». Battez-vous seulement pour des choses importantes. Croyez-moi sur parole. Ne me contredisez pas là-dessus, c’est peine perdue. (Vous voyez de quoi j’ai l’air?)

Manquer d’écoute. Vous savez, ce collègue qui ne semble jamais entendre un mot que vous dites? L’écoute est l’une des compétences clés chez ceux qui réussissent. Notez qu’il ne suffit pas de hocher de la tête pendant que vous attendez votre tour pour parler. Écouter, c’est porter une réelle attention à ce qu’on vous dit et être en mesure d’en tirer des leçons.

Manquer de conscience de soi. Si vous présentez des comportements négatifs et que vous n’en avez jamais conscience, vous êtes le sujet du présent billet. Mais vous savez quoi? Même si vous croyez être à l’abri de tout reproche, vous êtes probablement coupable de l’un ou l’autre de ces comportements de temps à autre. Nous le sommes tous, dans une certaine mesure. Donc, nous pouvons tous nous améliorer en étant plus conscients de soi, en écoutant davantage, en remerciant davantage, en choisissant nos batailles, en travaillant plus fort et en étant plus généreux et autonome.

Les mauvais comportements mentionnés ci-dessus ne signifient pas (nécessairement) qu’une personne est incompétente, méchante ou paresseuse. Ils signifient souvent que cette personne est insécure, nerveuse ou simplement ignorante de la façon dont ses agissements affectent les autres.

Nous pouvons tous faire des efforts pour améliorer notre attitude au travail. C’est une approche payante à long terme.

Trouvez un travail que vous aimez

Vous cherchez un meilleur travail?

Explorez les offres d'emploi, créez des alertes, enregistrez des CV et bien plus encore sur CareerBeacon.

Tu pourrais aussi aimer:

Astuce d'entrevue

7 conseils pour réussir votre entrevue vidéo

Les entrevues d’embauche par vidéo sont assez courantes de nos jours. Et bien qu’elles ne soient pas si différentes des entretiens en personne, elles sont

Une présence en ligne peut aider

Si je devais « googler » votre nom, qu’est-ce que je trouverais? Un site Web personnel? Un compte Twitter, un profil LinkedIn, une page Instagram? Rien du