Vous avez de 5 à 15 minutes pour impressionner un employeur (étude)

Nous entendons beaucoup parler de l’importance des premières impressions et de la rapidité avec laquelle les employeurs décident s’ils vont vous embaucher ou non. Mais est-ce vrai?

Bien qu’il y ait probablement des exemples de personnes qui échouent leur entrevue d’embauche en quelques secondes seulement, une étude récente indique que vous avez au moins quelques minutes pour vendre votre salade.

Alors, de combien de temps disposez-vous réellement? À quel moment pendant l’entrevue d’emploi la plupart des employeurs décident-ils s’ils vont ou non vous offrir le poste? Une étude publiée dans le Journal of Occupational and Organizational Psychology aborde ces questions.

Pour les besoins de l’étude, les auteurs ont interrogé 166 employeurs avant et après avoir rencontré un bassin de près de 700 candidats. L’une des questions posées aux participants était : combien de temps vous a-t-il fallu pour prendre la décision d’engager ou non le candidat?

Certains participants ont admis avoir pris des décisions rapides concernant les candidats. Environ 5 % des décisions d’embauche ont été prises dans les soixante premières secondes de l’entrevue. Un peu moins de 30 % ont été prises dans les cinq premières minutes. Cela ne laisse pas beaucoup de temps aux candidats pour impressionner les employeurs potentiels.

Heureusement, la plupart des participants à l’enquête ont déclaré avoir pris au moins cinq minutes avant de porter un jugement sur un candidat. Et certains ne sont pas parvenus à prendre une décision pendant l’entrevue. Près du quart d’entre eux, soit 22,5%, ont déclaré qu’ils n’avaient pas toujours pas pris de décision à la fin de l’entrevue et qu’ils devaient y réfléchir.

La majorité des participants à l’étude, soit 52% d’entre eux, ont déclaré avoir pris la décision d’embaucher ou non un candidat après une période de cinq à quinze minutes .

Mieux vaut une entrevue longue que courte

Si votre entrevue d’emploi dure moins de 30 minutes, cela peut être un mauvais signe pour vos chances d’être embauché. Si l’employeur a déjà pris la décision de ne pas vous embaucher au début de l’entrevue, il ne sera pas très motivé à passer une demi-heure supplémentaire à discuter de vos compétences et de vos antécédents professionnels.

Par contre, si dans la période initiale de 5 à 15 minutes, lorsque la plupart des employeurs prennent une décision, l’employeur penche en votre faveur, ils sera alors motivé à passer plus de temps à vous poser des questions plus approfondies pour confirmer son choix.

Fait intéressant, plus les participants étaient expérimentés à l’embauche, moins ils prenaient de temps pour prendre une décision. Les participants les moins expérimentés en matière d’embauche ont pris le plus de temps pour se prononcer sur un candidat.

Comment pouvez-vous améliorer vos chances?

Établissez une relation avec votre interlocuteur. Les candidats qui ont pu avoir une conversation amicale avec l’employeur, au-delà des questions formelles sur l’emploi, ont été classés plus haut que les autres.

Les auteurs de l’étude ajoutent : « Les candidats devraient se préparer à discuter de sujets de conversation courants; ceux-ci sont souvent abordés en phase initiale.»

C’est pourquoi nous recommandons aux candidats d’arriver à un entretien d’embauche avec des anecdotes ou des questions amicales à poser à l’employeur.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *