Une étude révèle les meilleures stratégies pour obtenir une augmentation de salaire

Vous croyez que vous méritez un meilleur salaire? Vous n’êtes certainement pas seul! Un récent sondage Gallup révèle que quatre travailleurs sur dix estiment être sous-payés.

C’est tout à fait logique. Les gens ne cessent de souligner que le coût de la vie continue d’augmenter tandis que les salaires stagnent. On en a toujours moins pour son argent.

Le temps est donc venu de demander une augmentation. Comment vous y prendre pour optimiser vos chances de l’obtenir? Vous planifiez une rencontre en personne avec votre patron et faites des recherches sur le marché. Selon une nouvelle étude, il s’agit des deux principales stratégies que les travailleurs emploient lorsqu’ils demandent une augmentation de salaire.

L’entreprise de fournitures d’entreprise Zoro a interrogé près de 1 000 travailleurs pour savoir comment ils s’y sont pris pour demander une augmentation. L’équipe de Zoro a constaté que, même si la majorité des travailleurs interrogés éprouvaient un certain malaise à l’idée de demander plus d’argent (les femmes étant deux fois plus susceptibles que les hommes de dire qu’elles n’étaient pas du tout à l’aise de le faire), 81 % avaient réussi à l’obtenir.

Comment s’y sont-ils pris ?

VOICI LES 10 STRATÉGIES LES PLUS EFFICACES POUR OBTENIR UNE AUGMENTATION :
Rencontrer son patron en personne – 48 %
Faire des recherches sur les salaires pour des postes similaires – 33,5 %
Demander une augmentation lors d’une évaluation de rendement – 32,9 %
Relancer la conversation à plusieurs reprises – 32,9 %
Planifier une réunion à un moment où son patron est plus réceptif – 27,9 %
Demander une augmentation après une réalisation importante – 25,7 %
Demander plus d’argent que souhaité – 19,2 %.
Présenter ses progrès/réalisations à son patron – 15,2 %
Demander si l’entreprise a eu une réalisation financière importante – 12,2 %
Demander à son patron à quel moment il planifie le budget annuel – 9,5 %

D’autres stratégies ont été qualifiées de “controversées” ou “discutables”, mais ont également été couronnées de succès pour certains. Voici les cinq premières stratégies :

Recours à l’ancienneté pour justifier une augmentation – 35,2 %
Comparaison du rendement par rapport à celui des collègues – 22,9 %.
Tirer profit d’une autre offre d’emploi – 19,5 %
Utiliser ses finances personnelles pour justifier une augmentation – 15,8 %.
Utilisation des salaires des collègues de travail pour justifier une augmentation – 13,6 %

Voici d’autres faits saillants de l’enquête :
  • Les employés de niveau intermédiaire ont obtenu les taux de réussite les plus élevés pour ce qui est d’obtenir une augmentation de salaire.
  • Les employés salariés ont eu un taux de réussite plus élevé que les travailleurs horaires.
  • Les employés horaires ont toutefois bénéficié d’augmentations plus importantes, ce qui s’est traduit par une augmentation de salaire moyenne de 1,60 $, ce qui équivaut à 3 328 $ par année, comparativement à une augmentation moyenne de 2 370 $ pour les employés salariés.
  • La plupart des gens (49,4 %) ont obtenu le montant exact qu’ils avaient demandé, tandis que 17,1 % ont obtenu plus que ce qu’ils avaient demandé et 33,5 %, moins.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *