Quoi faire si vous perdez votre emploi en raison de la pandémie de COVID-19

De nombreux travailleurs sont actuellement au chômage en raison de la pandémie de COVID-19. Cela peut signifier plusieurs choses : certaines personnes sont temporairement mises à pied par des entreprises qui ont l’espoir de les réembaucher plus tard, tandis que d’autres sont licenciées de manière permanente. Les travailleurs indépendants, quant à eux, perdent leurs contrats.

Environ 1,6 million de Canadiens ont fait une demande d’assurance-emploi en raison de la pandémie, a déclaré dimanche le ministre canadien de l’emploi.

Beaucoup d’entre nous subissons d’importantes pertes financières, et il est difficile de savoir quoi faire ensuite, étant donné le caractère inédit de la situation dans laquelle nous nous trouvons.

Si vous êtes l’un de ceux qui sont au chômage, voici quelques mesures que vous pouvez prendre pour alléger votre fardeau financier et vous préparer à affronter l’avenir.

Faites une demande d’assurance-emploi ou de prestations. Que votre licenciement soit temporaire ou permanent, vous devez faire une demande de prestations. Si vous n’avez pas droit à l’assurance-emploi parce que vous êtes travailleur indépendant ou contractuel, ou parce que vous n’avez pas travaillé le nombre d’heures minimum requis pour y avoir droit, vous pouvez demander la Prestation canadienne d’urgence (PCU). Cette prestation imposable vous fournira 2 000 $ par mois pendant un maximum de quatre mois aux travailleurs qui perdent leur revenu à la suite de la pandémie de COVID-19. Les demandes sont acceptées dès le 6 avril et les personnes devraient recevoir un premier versement dix jours plus tard.

Par ailleurs, si votre licenciement est permanent, vous pourriez avoir droit à des indemnités de licenciement de la part de votre ancien employeur. Vérifiez votre contrat d’emploi.

Gérez vos dépenses. Si vous êtes confronté à une crise financière, examinez vos dépenses actuelles. Pouvez-vous annuler certains abonnements non essentiels? Prenez des dispositions de paiement avec vos fournisseurs de services publics. De nombreux fournisseurs de prêts hypothécaires offrent actuellement des reports allant jusqu’à six mois, et si vous avez un prêt hypothécaire, vous devrez peut-être envisager de le mettre en pause. Mais notez que cela vous coûtera plus cher à long terme – beaucoup plus cher. Les banques ne vous font pas la charité – elles vont en fait tirer un bon bénéfice à la fin de tout cela. Il s’agit tout de même d’une option qui peut aider à alléger votre fardeau financier au cours des prochains mois.

Donnez-vous un peu de temps pour digérer ce qui se passe. Les choses sont très, très étranges en ce moment et nous n’avons aucune idée réelle de ce que l’avenir nous réserve. Les choses redeviendront-elles un jour les mêmes? Peut-être pas. Prenez au moins une journée pour analyser ce qui se passe dans votre vie. Oui, vous devrez peut-être vous remettre à chercher un emploi, mais rappelez-vous qu’il s’agit d’une période difficile pour tout le monde, alors prenez une pause si vous le pouvez. Soyez avec vos enfants, amusez-vous avec vos proches, regardez un film ou faites tout ce qui peut vous aider à vous sentir mieux.

Mettez à jour votre CV et vos profils en ligne. Mettez à jour votre page LinkedIn. Améliorez votre profil et les informations sur votre expérience professionnelle, demandez des recommandations à vos amis, ou publiez des informations pertinentes. Travaillez sur votre CV et votre lettre de motivation. Bien que votre dernier emploi soit toujours en tête de liste, notez vos réalisations récentes et les compétences transférables que vous avez acquises depuis la dernière fois que vous avez cherché du travail. Faites chanter votre CV! Vous voulez que les employeurs entendent une symphonie lorsqu’ils l’ouvrent.

Envisagez ce changement de carrière que vous souhaitiez faire. À la fin de tout cela, voulez-vous faire la même chose qu’avant? Ou voulez-vous faire autre chose? Si vous envisagiez un changement de carrière depuis un certain temps, c’est peut-être le moment de le faire. Si vous êtes dans une situation où réaliser ce rêve est une option, autant le faire maintenant.

Aidez les autres. Portez-vous volontaire pour aider les autres pendant cette période. Mettez vos compétences au service d’une action utile, par exemple en faisant du bénévolat à domicile dans le domaine du marketing, du développement Web ou de la collecte de fonds pour une organisation caritative (si cela fait partie de vos compétences). De plus, les personnes âgées et les personnes immunodéprimées peuvent avoir besoin de l’aide de personnes en bonne santé qui possèdent un véhicule pour faire des courses ou d’autres tâches essentielles. Si vous devez sortir, peut-être pouvez-vous ramasser des choses pour vos voisins et les laisser sur leur perron? Cela ne fera peut-être pas avancer votre carrière, mais bon! Ce que vous faites ne doit pas toujours être fait dans un but de gain personnel.

Posez votre candidature pour un nouvel emploi. Certains secteurs sont au point mort en ce moment, mais d’autres roulent à pleine capacité. Il se peut que vous ne puissiez pas faire le travail auquel vous êtes habitué pendant un certain temps, et c’est normal. Peut-être trouverez-vous un emploi de rêve dans votre domaine de compétence au sein d’une nouvelle entreprise. Si votre licenciement est temporaire et que vous souhaitez retourner dans votre ancienne entreprise, envisagez un travail temporaire pour l’instant. Exploitez votre réseau, entrez en contact avec des gens et ne vous asseyez pas sur vos lauriers. Continuez d’avancer. Consultez les secteurs dans lesquels des emplois sont actuellement disponibles.

Il peut être réconfortant de savoir que des millions de personnes vivent la même chose que vous en ce moment. Restez en contact et occupez-vous. Au bout du compte, ça va bien aller.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *