Pénurie de main-d’œuvre: 50% des entreprises du Canada atlantique ont du mal à embaucher

Un nouveau rapport de la Banque de développement du Canada montre que le pays connaît une pénurie croissante de travailleurs qualifiés et que le Canada atlantique est la région qui en ressent le plus les effets.

Selon le sondage mené par la BDC auprès des entrepreneurs canadiens et des propriétaires de petites et moyennes entreprises, 39 % des entreprises ont de la difficulté à trouver de nouveaux employés. La pire pénurie de main-d’œuvre se trouve au Canada atlantique, où 50 % des employeurs disent avoir de la difficulté à embaucher.

La principale cause de ce manque de travailleurs est le départ la retraite des baby boomers. Cette lente croissance de la population active devrait se poursuivre pour au moins une autre décennie. (Ce qui explique pourquoi le rapport de la BDC s’appelle: Pénurie de main-d’œuvre: un problème tenace.)

Ce manque de travailleurs disponibles pèse sur les entreprises. Près de la moitié des personnes interrogées (43 %) déclarent que la pénurie de travailleurs a déjà limité la croissance de leur entreprise. Le personnel existant doit travailler plus longtemps pour prendre le relais : 56 % des entreprises déclarent que leurs employés doivent travailler des heures supplémentaires.

Bonne nouvelle pour les travailleurs à la recherche d’une augmentation de salaire : 47% des employeurs déclarent augmenter leurs salaires et offrir plus d’avantages dans le but recruter de nouveaux employés.

Les secteurs qui connaissent les plus grandes pénuries

Fabrication – 56 %
[Voir les offres d’emploi en fabrication sur CareerBeacon]

Commerce de détail – 54 %
[Voir les offres d’emploi en commerce de détail]

Construction – 48 %
[Voir les offres d’emploi en construction]

Soins de santé – 37 %
[Voir les offres d’emploi en soins de santé]

Si vous cherchez à entrer sur le marché du travail ou à faire carrière dans un nouveau secteur, le moment pourrait être venu de faire le grand saut. En plus d’augmenter les salaires pour attirer les talents dont elles ont besoin, les entreprises déclarent qu’elles embauchent des travailleurs moins qualifiés et qu’elles recrutent de jeunes travailleurs ainsi que des retraités.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *