Les meilleurs parcours professionnels pour les diplômés en philosophie et en langues

Quels sont les débouchés pour un diplômé en philosophie?

Une nouvelle étude examine les cheminements de carrière des diplômés universitaires et les corrélations entre ce qu’ils ont étudié et le type de poste qu’ils occupent. Les auteurs se sont particulièrement intéressés aux emplois des diplômés en philosophie et en langues.

Si vous avez consulté les offres d’emploi sur CareerBeacon dernièrement, vous avez probablement remarqué qu’il n’y a pas une forte demande pour des philosophes sur le marché du travail.

Dans de nombreuses autres disciplines, les débouchés sont évidents. Par exemple, la plupart des diplômés en génie deviennent ingénieurs et les diplômés des programmes en informatique ont tendance à développer des logiciels. Cela va de soi.

Les ventes, le marketing, la gestion et l’analyse commerciale et financière figurent parmi les dix résultats les plus populaires pour presque tous les diplômes. Toutefois, l’étude en question tente de faire la lumière sur ce qui arrive aux diplômés de programmes qui sont souvent considérés comme moins utiles sur le marché du travail. Pour quels types d’emplois sont-ils embauchés?

Les secteurs d’emploi les plus courants pour les diplômés en philosophie et en langues :

  • Éducation (17 %)
  • Journalisme/rédaction (10 %)
  • Ventes (10 %)
  • Marketing (7 %)
  • Organismes sans but lucratif axés sur les services (6 %)

Parmi les autres domaines dans lesquels travaillent ces diplômés, mentionnons les postes de bureau et d’administration, les ressources humaines, la gestion et l’analyse commerciale et financière.

Comme ces diplômes ne sont pas spécifiques à un cheminement de carrière, les diplômés ont tendance à travailler dans plusieurs domaines tout au long de leur carrière. Ainsi, par exemple, lorsqu’il s’agit du premier emploi occupé par des diplômés en philosophie et en langues, le quatrième type d’emploi le plus populaire est le marketing.

Au moment où ils en sont à leur troisième emploi, le marketing est devenu le deuxième domaine le plus courant – l’éducation occupant toujours la première place.

Le troisième emploi le plus courant des diplômés en philosophie et en langues :

  • Éducation
  • Marketing
  • Ventes
  • Journalisme et rédaction
  • Organismes à but non lucratif axés sur les services

Selon l’étude, les compétences les plus commercialisables des diplômés en philosophie et en langue sont la communication tactique, la communication stratégique, la surveillance interpersonnelle et la surveillance opérationnelle. C’est-à-dire que ces diplômés sont bons pour organiser et planifier, interagir avec les gens et communiquer.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *