Le Canada connaît les plus importantes pertes d’emplois jamais enregistrées

Puis vint le mois de mars… nous avons perdu plus d’un million d’emplois en un seul mois, ce qui représente la plus forte baisse mensuelle de l’emploi jamais enregistrée.

Qu’en est-til d’avril? Statistique Canada vient de publier l’enquête sur les forces de travail du mois dernier, et les chiffres ne sont pas beaux. Le taux de chômage a grimpé à 13 pour cent, alors qu’environ deux millions d’emplois supplémentaires ont disparu.

En deux mois seulement, le nombre de personnes travaillant au Canada a diminué de trois millions. (Et la situation réelle pourrait être pire que cela – le gouvernement fédéral affirme que plus de sept millions de Canadiens ont demandé la PCU, la prestation d’urgence pour les travailleurs ayant perdu leur revenu).

Bien que ces chiffres paraissent inquiétants, beaucoup de nouveaux chômeurs ne sont que temporairement mis à pied, en attendant que le commerce de détail, l’hôtellerie, la fabrication et d’autres secteurs redémarrent.

De nombreux secteurs continuent d’embaucher malgré le confinement.

Avant la pandémie de COVID-19, le Québec affichait l’un des taux de chômage les plus bas du pays; en avril, la province a enregistré le taux le plus élevé. Voici un aperçu des chiffres liés à l’emploi dans l’ensemble du Canada.

Taux de chômage par province
(et emplois disponibles sur CareerBeacon)

Terre-Neuve-et-Labrador 16 pour cent [Voir les emplois à T.-N.-L.]

Île-du-Prince-Édouard 10,8 pour cent [Emplois à l’Î.-P.-É.]

Nouvelle-Écosse 12 pour cent [Emplois en N.-É.]

Nouveau-Brunswick 13,2 pour cent [Emplois disponibles au N.-B.]

Québec 17 % [Voir les emplois au Québec]

Ontario 11,3 % [Possibilités d’emploi en Ontario]

Manitoba 11,4 % [Emplois au Manitoba]

Saskatchewan 11,3 % [Emplois en Saskatchewan]

Alberta 13,4 % [Emplois disponibles en Alberta]

Colombie-Britannique 11,5 % [Voir les emplois en C.-B.]

Pour plus de détails sur l’enquête sur la population active la plus récente, consultez le rapport complet de Statistique Canada.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *